Dernières Chroniques



dimanche 23 octobre 2016

Nous les Menteurs


Auteur: E. LOCKHART
Éditeur: Gallimard
288 pages
Paru le 04.05.2015
14€50
Drame
A partir de 14 ans

Résumé

Une famille belle et distinguée. L'été. Une île privée.
Le grand amour. Une ado brisée.
Quatre adolescents à l'amitié indéfectible, les Menteurs. 

Un accident. Un secret. La vérité.



Originalité: 4 /5.
Qualité de l'écriture: 4,5 /5.
Psychologie des personnages: 5 /5.
Immersion dans le récit: 5 /5.

Mon avis

Après avoir lu tant d'éloges sur ce roman, j'ai voulu le découvrir à mon tour. J'ai apprécié ma lecture mais celle-ci ne m'a pas fait un effet "choc" puisque je savais déjà qu'il se passerait quelque chose de bouleversant à la fin. Du coup, il m'a moins marqué que pour certains, je pense.

Le style de l'auteur est ce qui m'a frappé en premier: phrases courtes et concises qui relatent l'essentiel. J'ai donc eu l'impression de lire une  histoire en accéléré! Tout s'enchaîne tellement rapidement et les pages défilent à une vitesse incroyable.

Pourtant, on ne peut pas qualifier cet ouvrage de roman d'action. Il s'agit simplement du récit des vacances de la famille Sinclair sur leur île privée. Cadence, la narratrice, nous présente les personnages un à un et les relations qui les unissent. Nous percevons chaque individu à travers son regard et si au départ, le lecteur les envie d'être beaux et riches, le vernis se craquelle peu à peu pour laisser apparaître les failles de cette grande famille.
Etant donné la trame principale du récit, il fallait absolument que la psychologie des personnages soit irréprochable et c'est chose réussie. Malgré leurs déchirements, on ne peut qu'éprouver de la compassion pour eux.

L'auteur construit son intrigue en ajoutant quelques flashbacks ici et là, souvenirs d'été de Cadence avant la tragédie. A la manière d'un puzzle, les pièces s'assemblent au fur et à mesure pour révéler la vérité. Ce qui est terrible, c'est que grâce à l'ingéniosité de l'auteur, personne ne peut se douter du retournement de situation. C'est très inattendu.

Enfin, le point pivot du récit, c'est bien sûr l'histoire d'amour, qui va ajouter un peu de passion et d'addiction à la lecture. Le couple Cadence/Gat m'a beaucoup plu. J'y ai bien reconnu un amour d'été, foudroyant et complexe, puisqu'ils se retrouvent chaque année en ayant bien changé mais toujours autant attirés l'un par l'autre.

Nous les Menteurs est un très beau roman, dans le genre tragique. Pendant toute la lecture, j'ai été transportée sur cette île avec les Sinclair. Je me suis attachée aux Menteurs, ce quator inséparable que forment Cadence, Gat, Mirren et Johnny, ses deux cousins.
Ce livre est incontestablement à découvrir.

Note globale: 7,5 /10.




Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...