Dernières Chroniques



samedi 27 mai 2017

L'ère des Miracles T1: L'échiquier des Dieux


Auteur: Richelle MEAD
Éditeur: Bragelonne (puis Milady)
Paru le 19.02.2014
528 pages
22€
Science-fiction / Fantastique
A partir de 16 ans
 
Résumé
 
Combattante invincible à la beauté surnaturelle et entièrement dévouée à la République,
Mae Koskinen a commis une grave erreur et elle est prête à tout pour racheter sa faute.
Elle accepte de servir de garde du corps à l'arrogant Justin March, enquêteur de génie exilé depuis
des années et rappelé  afin d'élucider une série de meurtres rituels. Mais alors que leur enquête  progresse,
ils comprennent que leurs découvertes les exposent à un terrible  danger... et que leurs destins sont liés.
Car dans l'ombre, de mystérieux ennemis  se regroupent, prêts à reprendre le contrôle de ce monde
dans lequel les humains ne sont que des pions sur un échiquier.
 
 
Originalité: 4,5 /5.
Qualité de l'écriture: 4,5 /5.
Psychologie des personnages: 4,5 /5.
Immersion dans le récit: 5 /5.
 
Mon avis
 
Après avoir lu Vampire Academy de cette auteur, j'avais peur de me lancer dans un autre de ses ouvrages. Car j'avais trouvé VA ennuyeux au possible, plein de cliché et surtout beaucoup trop axé jeunesse.
Du coup, j'ai vraiment été agréablement surprise par ma lecture! L'échiquier des Dieux est plus mature, tant au niveau de l'intrigue que de l'écriture, décidément plus complexe et par conséquent, pas forcément accessible aux plus jeunes. 
L'univers est très fourni et détaillé au gré des pages, et il m'a parfois fallu me référer au lexique en fin de livre pour me renseigner, me rappeler ce à quoi l'auteur faisait référence. Heureusement, à partir d'un moment, tout est bien enregistré et a du sens sans que l'on soit perdu dans la progression de la lecture. Il y a tellement de choses à assimiler! Mais c'est un vrai régal pour les gens qui comme moi, aiment se nourrir d'originalité et d'inédit. Pour se démarquer des romans en circulation, je n'en attendais pas moins, quitte à avoir profusion d'information à certains passages mais tant pis. C'est riche, c'est dense mais le tout fonctionne et m'a carrément embarqué.
 
En ce qui concerne l'univers, les superpuissances mondiales sont à la pointe de la technologie tandis que le reste du monde n'a pas accès à tant de confort. "Les provinciaux" sont livrés à eux-même, avec pour seule loi la loi du plus fort. Ce régime a été instauré suite à la propagation d'un virus qui a fragilisé les populations ethniques, c'est à dire celles qui n'ont pas favorisé le brassage culturel, qui lui permet de renforcer les gènes humains. Vient s'ajouter à cela les cultes religieux répréhensibles par la loi car contre la pensée prônée par le gouvernement. La croyance en des forces surnaturelles s'oppose à la volonté de contrôle sur le peuple.
Ces quelques phrases n'en disent encore pas beaucoup sur ce monde que j'ai trouvé très intéressant et captivant. Il y le côté science-fiction, scientifique et théologique, soit plusieurs thèmes abordés et en totale adéquation avec l'intrigue. C'est très fort.
 
Le récit est narré du point de vue de trois personnages: Justin March, enquêteur du Bureau qui s'occupe d'accorder ou de retirer leurs licences aux groupes religieux selon leur degré de dangerosité, Mae Koskinen, soldat d'élite du gouvernement qui va assister Justin March dans sa tâche, et enfin, Tessa, jeune provinciale qui sera immergée dans ce nouveau monde de technologie. Cette dernière est davantage personnage secondaire. Ce sont les deux premiers qui offrent des échanges houleux et une intrigue accrocheuse. 
Si Mae est droite dans ses bottes, forte et disciplinée, elle n'en reste pas moins une femme sensible qui n'hésite pas à s'affirmer. Justin est un goujat, séducteur à l'orgueil démesuré mais à l'esprit vif.
Tous deux vont bien sûr entamer une relation tumultueuse, entre séduction et répulsion. Le duo est dynamique et l'on ne s'ennuie pas à suivre leurs aventures.

Le second tome est disponible, mais le troisième et dernier tome n'est pas encore sorti. Apparemment, l'auteur est  accaparée par ses autres projets, plus rentables selon les maisons d'éditions que cette saga ci. Dommage.
Je compte bien tout de même lire le second tome!

Note globale: 9 / 10.


Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...