Dernières Chroniques



vendredi 22 septembre 2017

Wonder


Auteur: R.J. PALACIO
Éditeur: PKJ
512 pages
Paru le 22.05.2014
8€
Drame
A partir de 8 ans

Résumé

Ne jugez pas un livre sur sa couverture.

Ne jugez pas un garçon sur son apparence.

« Je m’appelle August. Je ne me décrirai pas. Quoi que vous imaginiez, c’est sans doute pire. »

Né avec une malformation faciale, August, dix ans, n’est jamais allé à l’école.
Aujourd’hui, pour la première fois, ses parents l’envoient au collège…
Pourra-t-il convaincre les élèves qu’il est comme eux ?



Originalité: 5 /5.
Qualité de l'écriture: 5 /5.
Psychologie des personnages: 5 /5.
Immersion dans le récit: 5 /5.

Mon avis

Wahou! Une sacrée claque tant l'histoire d'August et de ses proches est émouvante. J'avais peur de le lire lors de sa sortie, que ce soit versé dans le pathos et qu'il en soit trop fait. Que je reste insensible durant 500 pages, ce qui aurait été une sacrée déception. Du coup, ce ne sont pas les avis des autres blogueurs qui m'ont convaincu mais l'adaptation cinématographique qui sort en salles en décembre. J'ai vu la bande annonce et je dois dire que j'ai été titillée par les images et le propos. Alors voilà, je me suis lancée dans l'achat et la lecture!

L'auteur aborde la difformité d'Auggie sous différents angles: l'impact que cela a sur la vie du petit garçon, bien sûr, mais aussi sur sa grande soeur Olivia, la petite Summer, etc... Je laisse un peu de surprise mais tout ça pour dire que forcément, l'entourage d'August subit également les moqueries, les regards et que cela leur apporte un vécu, une réaction différente. C'est tantôt une épreuve, tantôt une leçon d'altruisme et d'humilité. J'ai trouvé très judicieux le fait d'aborder ces différents points de vue, et très intéressant, contribuant à crédibiliser le récit, lui apporter plus de profondeur.

Auggie s'apprête à faire sa première rentrée au collège. On sait tous à quel point les enfants peuvent se montrer mauvais, juger et se moquer sans vergogne. Mais ce n'est pas le propos de l'histoire. Il s'agit davantage de mettre en valeur les belles rencontres que les mauvaises, ou comment certaines personnes nous portent, nous galvanisent pour nous faire oublier tous les tracas de la vie.
Toujours est-il que je les ai tous trouvé très réalistes, qu'ils soient bien ou mal intentionnés. C'est vraiment cruels par moments, mais Auggie est un jeune garçon incroyable.

Il fait preuve d'une grande lucidité sur son état et ce que peuvent bien penser les autres en le découvrant. Pourtant résigné, il a énormément d'humour et est le premier à se moquer de lui-même pour détendre l'atmosphère. Pour nous qui le découvrons de l'intérieur, on se rend compte rapidement qu'il est comme tout le monde, avec ses insécurités et sa sensibilité. Son apparence lui demande juste plus de courage que pour les autres. 

Au final, le récit nous emmène à travers toute son année scolaire, abordant son intégration et sa propre évolution grâce à sa famille, ses professeurs et ses amis.
Les chapitres sont courts, l'écriture hyper soignée et fluide, en adéquation avec le personnage que l'on suit. Je ne me suis pas ennuyée une seconde.

Note globale: 9,5 /10.





Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...