Dernières Chroniques



dimanche 29 octobre 2017

Lady Helen T2: Le Pacte des Mauvais Jours


Auteur: Alison GOODMAN
Éditeur: Gallimard
608 pages
Paru le 31.07.2017
19€50
A partir de 15 ans
Fantastique
 
Résumé
 
Brighton, été 1812...
Chassée par son oncle, lady Helen a trouvé refuge dans la station balnéaire à la mode.
Déguisée en homme, elle s'entraîne avec lord Carlson à développer ses étranges pouvoirs.
Lorsqu'au cours d'une soirée mondaine elle croise le duc de Selburn, Helen se retrouve au cœur
de la rivalité entre les deux hommes. Mais ses propres sentiments ne pèsent guère au regard
des intérêts du Club des mauvais jours. L'un de ses membres éminents est venu lui confier
une mission très délicate...


Originalité: 5 /5.
Qualité de l'écriture: 4,5 /5
Psychologie des personnages: 5 /5.
Immersion dans le récit: 4,5 /5.
 
Mon avis
 
Heureusement, ce second tome ne met pas autant de temps à démarrer que le premier. D'ailleurs, l'intrigue est vite lancée grâce à l'intervention d'un nouveau personnage absolument détestable qui confie une mission dangereuse à Helen.
Commencent alors les secrets et mensonges puisque Lord Carlston n'est pas dans la confidence, et au vu de son caractère de plus en plus volcanique, les doutes quant à sa santé mentale et à sa perception du Bien et du Mal s'éveillent.
 
Dans ce tome-ci, Helen prend donc des initiatives. Elle s'affranchit de la tutelle de Lord Carlston et enquête en solo, se retrouvant dans des endroits mal famés. J'ai bien aimé le contraste saisissant entre la vie d'aristocrate que Helen mène le jour et de combattante du Mal la nuit, dans le sens où tantôt il est question de convenances, de bavardages légers, etc, tantôt de meurtres atroces, de maison de passe et de perversion. D'ailleurs, l'auteur ne fait pas dans la dentelle lorsqu'elle évoque ces passages, apportant davantage de réalisme et rendant la situation encore plus frappante. Ce qui signifie que cette saga n'est pas estampillée "jeunesse", elle s'adresse au contraire aussi bien aux adolescents qu'aux adultes.

Il y a de sacrées scènes de combat, parfois un peu complexes car il faut bien suivre l'action et surtout prendre son temps pour lire la phrase afin comprendre ce qui est en train de se produire.
Helen progresse largement dans ce domaine au cours de ce tome. Elle est confrontée à des choix impossibles et je n'aurai pas aimé être à sa place tant rien ne se déroule comme prévu, ni en sa faveur.

Il y a beaucoup de révélations, de nouveaux personnages et d'événements qui bousculent le Club des Mauvais Jours.
Le magnétisme Helen/Carlston est quasi palpable lors de rares et courts passages qui m'ont laissé tout aussi pantelante.
Le Duc de Selburn m'a tapé sur les nerfs a plusieurs reprises a vouloir s'investir avec excès de zèle dans la vie mais aussi le travail de Helen, quitte à bafouer sa propre parole ou à commettre l'irréparable... Il n'a pas compris qui a le pouvoir encore... Malheureusement, la fin nous montre qu'il sait très bien arriver à ses fins et qu'il va être encore très présent/pesant dans le prochain tome, au détriment de Lord Carlston qui, lui, va avoir beaucoup à faire de son côté d'un point de vue sentimental.
Le final, d'ailleurs, se présente comme un course contre la montre, réunissant de nombreux personnages pour une apothéose de combats, révélations et retournements de situation à un rythme effréné
Enfin, petit coup de cœur pour Sprat, jeune demoiselle vive d'esprit et attachante que je vous laisse découvrir plus amplement en lisant le roman.

Autre point important: les Abuseurs ne sont pas les ennemis principaux de ce tome-ci. Ils agissent en arrière-plan, dans l'ombre, en faveur de l'Abuseur Suprême dont on ignore encore l'identité, même si un indice pour le moins énigmatique est révélé.
L'intrigue tourne donc autour des membres du Club des Mauvais Jours, anciens et actuels; tourmente orchestrée par l'un des membres du gouvernement, un scélérat de la pire espèce.
Le mystère quant à la condition et aux pouvoirs de Helen reste entier.

J'ai hâte de lire la suite de cette saga riche en rebondissements, hyper originale et aux personnages rendus si réels, si vivants...
Je vous conseille vivement de découvrir cette auteur!

Note globale: 8,5 / 10.




Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...